culture de cannabis en extérieur

Culture de cannabis en extérieur : LE guide dispensé par un PRO !

Amis growers de tous horizons, bonjour et bienvenus pour ce nouvel article sur la culture de cannabis en extérieur ! En ce début de juin, le soleil est déjà présent et s’intensifie alors que l’été approche à grandes enjambées, les conditions sont idéales pour se lancer dans la culture de cannabis en extérieur !

BIENVENUE DANS LE MONDE DES GROWERS PRO QUI VOUS EXPLIQUENT TOUT SUR LA CULTURE DE CANNABIS EN EXTÉRIEUR

L’équipe de CannaPowerSeeds s’est donc remise en quête pour récolter les témoignages de nombreux cultivateurs et vous préparer un condensé inédit des pratiques les plus efficaces et du meilleur matériel à acquérir pour réaliser une belle culture. Nous allons donc apprendre ici comment cultiver votre cannabis en extérieur en s’appuyant sur les expériences de Journaux Du Cultivateur (JDC).

Bien que la culture de cannabis en extérieur fasse appel aux mêmes principes de base que la culture intérieure, le milieu intérieur est souvent mieux contrôlé et la culture de cannabis en extérieur requiert donc une grande attention et des petites précautions de chaque jour que nous nous ferons un plaisir d’apporter à nos petites protégées !

Ce sont ces particularités de la culture de cannabis en extérieur que nous allons principalement aborder ici afin de vous donner toutes les clefs pour faire pousser de belles plantes dans vos jardins, comme mamie 😉

culture de cannabis en extérieur cannapowerseedsUne grand-mère à la main verte ! Un si beau jardin n’est pas impossible, on vous explique tout.

Culture de cannabis en extérieur

Vous le savez déjà, le cannabis est une plante que l’on cultive aussi bien en intérieur, dans un environnement qui se veut parfaitement maîtrisé, qu’en extérieur où les conditions climatiques peuvent varier (avec toutes les conséquences, bonnes ou mauvaises, que cela peut avoir sur le développement de la plante). Alors me direz-vous, puisqu’il est possible de faire pousser du cannabis dans un milieu totalement contrôlé (température, hygrométrie, etc.) pourquoi opter pour une culture de cannabis en extérieur et laisser libre cours aux aléas de mère nature ? Et bien la réponse est que le jeu en vaut la chandelle car faire pousser votre cannabis en extérieur lui permettra d‘exprimer au mieux tout son potentiel, pour une récolte qui dépassera toutes vos attentes !

Nous allons voir pourquoi et comment.

culture de cannabis en extérieur pieds-geantsJorge Cervantes au milieu de pieds géants en Californie.

Dans un premier temps, la culture de cannabis en extérieur en terre permet à votre plante un développement racinaire sans contraintes, elle pourra donc se déployer sous terre pour aller chercher en profondeur tous les nutriments et l’eau dont elle a besoin pour son développement. Ainsi, elle exprimera son plein potentiel en terme de taille et de production !

culture de cannabis en extérieur racines-contraintes-en-potExemple de racines contraintes en pot. Elles s’enroulent et finisse par s’étouffer, limitant la croissance de la plante

Un autre avantage essentiel de la culture de cannabis en extérieur est la qualité de l’ensoleillement naturel. En effet, les caractéristiques de la lumière solaire (spectre d’émission et intensité lumineuse) sont difficilement reproductibles artificiellement ; et de plus, depuis des milliers/millions d’années, les plantes évoluent et s’adaptent au mieux pour exploiter cette lumière solaire. Bien que les progrès technologiques permettent aujourd’hui de recréer des éclairages artificiels très performants, la lumière du soleil reste la plus adaptée pour la plante et lui permet de se développer au mieux et de produire une récolte très qualitative !

De nombreuses cartes vous permettent de connaître la puissance d’ensoleillement de votre région, il est intéressant de noter que la puissance moyenne délivrée par le soleil est de 1350W/m², soit beaucoup plus que ce que la majeure partie des lampes proposent !

culture de cannabis en extérieur rayonnement solaireCarte du rayonnement solaire en Europe.

L’environnement naturel est donc idéal pour le développement de vos plantes ; ou plutôt elles ont eu des siècles pour s’y adapter au mieux, alors pourquoi les en priver ?!

Nous allons à présent entrer dans les détails techniques afin de réaliser au mieux votre récolte : quelles graines choisir, quand les planter, comment, pourquoi… ? L’équipe CannaPower se palisse en quatre une fois de plus pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser et vous guider vers une culture de cannabis en extérieur responsable en immersion avec mère Nature.

culture de cannabis en extérieur champs-de-chanvreUn beau champ de chanvre dans une vallée. On observe grâce à la densité et la vigueur des plantes que les conditions sont bonnes (sol fertile, bon ensoleillement).

Graine de cannabis extérieure

Avant de se lancer dans la culture de cannabis en extérieur, il est important de choisir correctement ses graines et de sélectionner celles qui correspondront le mieux à votre climat. Puisque vous ne pourrez pas influer sur votre environnement, choisir des variétés auxquelles ce climat sera favorable est un point essentiel pour mettre de votre côté toutes les chances de réaliser une belle récolte (faire pousser une variété tropicale dans un climat tempéré ne permettra pas à la plante de s’exprimer au mieux, et vice versa).

Prenez donc soin de bien vous renseigner sur les exigences de vos futures plantes, de nombreux sites proposent des sélections adaptées à différents types de climats ou même des variétés résistantes qui pourront se développer sous un large éventail de températures, ensoleillements ou hygrométries.

Même si toutes les variétés poussent de manière naturelle en extérieur, certaines, très exigeantes, seront plus adaptées et plus simples à cultiver en indoor.

Pour vous aider, l’équipe CannaPowerSeeds prend soin de documenter au mieux les fiches techniques des graines en vente sur notre site. La grande variété au sein de notre gamme vous garantira de trouver votre perle rare !

Si le climat peut poser problème lors d’une récolte en extérieur, la discrétion peut aussi être un critère de choix pour les variétés que vous ferez pousser. Certaines varient notamment par leur taille (pensez y également une fois que vous aurez correctement choisi votre lieu de culture) ou leur aspect, et des breeders professionnels comme DutchPassion ont même développé des génétiques comme la FrisianDew qu’un œil non avisé ne saurait reconnaître comme du chanvre ! On vous laisse aller constater par vous même :

culture de cannabis en extérieur frisian-dew-leafUne feuille de Frisian Dew (elle ressemble peu à une feuille de cannabis).

http://cannapowerseeds.com/graines-de-cannabis/frisian-dew/

et aussi :

http://www.dutch-passion.com/fr/graines-de-cannabis/product/frisian-duck-graines-feminisees/

culture de cannabis en extérieur ruderalisAutre exemple d’une variété très foncée (ici de type ruderalis) qui trompera le badaud non avisé.

Engrais et terreau pour cannabis extérieur

Maintenant que nous avons choisi nos graines, il faut sélectionner la terre dans laquelle les faire pousser ainsi que les engrais et les amendements que l’on peut leur apporter.

Pour commencer, il faut savoir que la culture en pleine terre présente comme avantage que l’on peut, si le sol est de bonne qualité, y planter nos graines directement (ou les faire germer au préalable) sans y ajouter d’engrais ou de terreau spécial. Puisque les racines ne sont pas contraintes, elles seront libres de se développer jusqu’à atteindre les ressources en eau et en nutriments dont la plante a besoin. L’entretien nécessaire sera alors bien moindre car la plante subviendra seule à ses besoins.

culture de cannabis en extérieur image-coupe-solStructure du sol, les racines plongent profondément sous terre et profitent de toute la richesse du sol.

Mais si votre sol n’est pas d’une qualité suffisante, il est possible de l’enrichir et de le rendre vivant. En effet, un sol propice au bon développement du cannabis doit être riche en matière organique, nutriments et en micro-organismes propices à l’assimilation des nutriments par la plante. Il doit être également peu argileux et un peu sablonneux pour un bon drainage de l’eau.

culture de cannabis en extérieur types-de-terreTrois type de terre : plutôt sablonneux à gauche, argileux à droite. Celle du milieu est plus homogène et a belle couleur est encourageante !

Pour ce faire, commencer par choisir un terreau organique de haute qualité. N’hésitez pas à choisir des produits de haute qualité (quitte à les payer un peu plus cher), car la qualité de la terre est la base d’une bonne récolte et le « retour sur investissement » se fera de manière inéluctable.

Le LightMix de chez Mills est très bon pour jouer le rôle de cette base, il est aéré, riche et retient bien l’eau :

http://cannapowerseeds.com/graines-de-cannabis/terreau-light-mix-mills-50l/. ⇐

Une fois cette base bien sélectionnée, il vous faudra l’enrichir pour que votre plante puisse y puiser tous les nutriments dont elle rêve pour bien grandir.

Nous vous conseillons pour ça de rester dans une gamme biologique : vous cultivez en pleine nature et ne pouvez donc PAS y répandre des flots de produits chimiques qui pollueront et dégraderont la qualité du sol, tueront les micro-organismes et appauvriront donc l’environnement de vos plantes. Il n’y a qu’à jeter un œil sur les grands champs surexploités et arrosés de pesticides pour constater que le sol est littéralement cramé en profondeur…

Terralba propose une telle gamme totalement organique et biologique ; elle est complète et très simple d’utilisation et apportera à vos plantes tous les nutriments dont elles auront besoin au cours de leur vie.

culture de cannabis en extérieur gamme-terralbaLa gamme Terralba, très complète, efficace ET totalement organique !

http://terralba.fr/ & CannaPower

Les amendements se mélangent à votre base et une fois le tout bien homogène le tour est joué, il n’y a plus qu’à mettre en terre ! Attention : prenez soin de bien mélanger, obtenir une terre homogène n’est pas immédiat ; même si d’aspect ça à l’air bon, mélangez encore !

Cette gamme contient aussi des minéraux comme la zéolithe ou le basalte volcanique qui favorisent le drainage de votre sol et les échanges ioniques et moléculaires qui y ont lieu et qui sont nécessaires à la vie des plantes et micro-organismes. Ainsi, votre sol sera riche, vivant et très fertile !

Si vous ne souhaitez pas investir dans une gamme complète, vous pouvez tout de même mélanger à votre terre du LombriCompost (or noir des jardiniers), un amendement riche en NPK et qui contient plus de 50 bactéries et 9 champignons bénéfiques à la vitalisation du sol et au développement racinaire. 1kg équivaut à 10kg de fumier, le LombriCompost permet donc de nourrir efficacement et durablement vos plantes : un must have !

culture de cannabis en extérieur lombricompostExemple de LombriCompost, notez la ressemblance avec la bonne terre (un peu plus haut). Une bonne terre doit se ressentir lorsqu’on y plonge les mains !

Plantation cannabis extérieur

Vous avez à présent tout en main pour démarrer votre culture, il ne reste plus qu’à trouver un endroit adéquat et discret. Choisissez de préférence un endroit orienté au sud pour profiter au maximum de l’ensoleillement. Si vous avez pas un tel havre de soleil sous la main et que vos plantes seront sujettes à une vie ombrageuse, choisissez une variété qui se satisfera de ces conditions.

Quelques pieds entourés de murs et d’arbustes, ils sont discrets bien qu’ombragés. Des fois il faut faire des compromis…

culture de cannabis en extérieur pieds-entoures-de-murs-et-d-arbustes

Il est important de localiser votre lieu de culture de cannabis en extérieur avant de choisir vos graines afin d’être certain que les conditions climatiques (attendues) seront optimales.

culture de cannabis en extérieur culture-en-pots

Si vous débutez votre culture de cannabis en extérieur en pots, préparez l’emplacement de la future motte à l’aide de son pot actuel (vous pouvez le faire identiquement en terre) afin de pouvoir bien la rempoter !

Une fois le lieu bien choisi, il n’y a plus qu’à planter. Pour ce faire, creusez un trou d’une bonne cinquantaine de centimètres dans lequel vous placerez votre mélange de terre et votre plante pour qu’elle démarre sa vie dans les meilleures conditions.

culture de cannabis en extérieur schema-plantation-d-une-motteSchéma d’une plantation (remplacez la motte par votre jeune plant/graine).

culture de cannabis en extérieur jeune-plant-transplanteJeune plant qui vient d’être transplanté, il a été placé dans un trou contenant un terreau enrichi. On remarque aisément la couleur intense et sombre de ce sol riche (bien différent de la terre présente à côté).

On plante en général entre avril et mai en fonction du climat, il est préférable d’attendre que les beaux jours soient arrivés avec certitude pour s’éviter les giboulets ou autres caprices de la nature qui pourraient détruire de jeunes plants. Ainsi, vos plantes auront tout leur temps pour réaliser une bonne croissance avant que les jours  déclinent et que la floraison démarre.

Pour planter, vous pouvez placer directement vos graines en terre entre 5 et 10mm de profondeur et laisser le processus se dérouler, ou bien vous pouvez faire germer et grandir un peu vos plantes de cannabis en pots avant de les relâcher en pleine nature lorsqu’elles seront assez fortes. Nous vous renvoyons dans ce cas là vers notre guide « Comment faire germer des graines de cannabis : LE guide incontournable« 

culture de cannabis en extérieur jeunes-plants-en-pleine-terreJeunes  plants en pleine terre. Il sont cependant peu espacés et risquent de se gêner.

Personnellement, pour avoir testé la germination en terre, en cube de laine de roche (LDR) ou en pastille de tourbe, je recommande les pastilles. Elle sont faciles d’usage, pas de risque de trop les imbiber comme avec la LDR et une fois la plantule développée, il n’y a plus qu’à « enfourner » votre pastille dans le sol. De plus, la germination est une étape délicate et une terre mal adaptée à une jeune plante peut la ralentir dans son développement ; les pastilles sont idéales pour une bonne germination !

culture de cannabis en extérieur graines-germees-en-pastille-de-tourbeGraines germées en pastille de tourbe, prêtes à être plantée en terre.

=> lien LDR http://cannapowerseeds.com/graines-de-cannabis/panneau-laine-de-roche-77-unites/ <=

N’oubliez pas d’espacer vos trous suffisamment (au moins 1 ou 2m) car un pied de cannabis peut atteindre plusieurs mètres de diamètre lorsqu’il se porte bien et qu’il développe une belle structure buissonnante !

culture de cannabis en extérieur exemple-espacementJeunes plants bien disposés et correctement espacés, il pourront grandir sans se gêner.

Espacer suffisamment les plantes permet également de prévenir les risques liés aux parasites, moisissures et autres nuisibles qui auront plus de difficultés à se propager d’une plante à l’autre si l’une d’entre elles est atteinte.

culture de cannabis en extérieur jeunes-plantsJeunes plants en terre dans un carré de jardin. Remarquez qu’ils sont serrés et risquent de se gêner en grandissant.

A la différence de la culture en intérieur, où ces risques sont moins prononcés, la culture de cannabis en extérieur vous demandera une grande attention car il est très fréquent de voir débarquer petits champignons et chenilles. Mais ne vous inquiétez pas, ces problèmes ne sont pas incurables et il existe de nombreux traitements, que nous n’aborderons pas ici, pour toutes les attaques que vos plantes de cannabis pourraient subir (rendez-vous sur notre site et sur nos autres guides pour les découvrir).

culture de cannabis en extérieur mouchesDes mouches qui se nourrissent et se reproduisent sur vos plants et nuisent à leur développement et aux réactions ayant lieu sur les feuilles.

La clef, c’est d’être attentif afin de détecter toute anomalie au plus vite. Plus vous interviendrez vite, moins la gène occasionnée sera grande et vos plantes continueront leur développement presque comme si de rien n’était !

Prenez garde également aux « plus gros » nuisibles : ceux susceptibles de consommer vos plants de cannabis (rongeurs et cervidés ou ruminants curieux).

culture de cannabis en extérieur barrière-végétaleUne barrière végétale de branchages ou un jardin clos permettent d’éviter de retrouver vos plants dévorés, bien qu’ici le perturbateur soit rarement le plus fréquent. Attention donc aux animaux sauvages !

Floraison cannabis extérieur

Le cannabis (pour les variétés non-automatiques) est une plante qui déclenche sa floraison grâce à la photo-périodicité. C’est à dire qu’elle réagit à la lumière du soleil en produisant une hormone,  la quantité d’hormone produite lui permet donc de connaître la durée du jour. Lorsque la durée du jour commence à fortement décroître, la plante le détecte et comprend que la fin (de l’année mais aussi de sa vie, puisque le cannabis est une plante annuelle) approche et qu’il est temps de se reproduire. C’est à ce signe qu’elle déclenche donc sa floraison.

culture de cannabis en extérieur pied-en-fin-de-floraisonPied en fin de floraison aux buds bien fournis (premier plan).

Elle démarre aux alentours de la mi-juillet, début août, lorsque la rapport [durée_du_jour/durée_de_la_nuit] à assez diminué. Bien évidemment, toutes les variétés ne réagissent pas de la même manière et certaines commenceront leur floraison un peu plus tôt (ou un peu plus tard).

 culture de cannabis en extérieur pb-fongique Deux exemples de nuisances fongiques.

La floraison se déroule ensuite exactement comme pour une culture en intérieur, la plante subit une phase de stretch et les premiers bourgeons apparaissent. Soyez bien vigilants à cette période (autour des 3ème et 4ème semaines) car c’est là que les risques de moisissures sont les plus grands.

culture de cannabis en extérieur moisissureExemple de moisissure : bourgeons en développement et risque élevé, l’invasion peut être stoppée à temps.

Veillez à ce que l’air puisse bien circuler dans et autour de vos plantes, pour cela il peut être bon de réaliser un palissage. Cette méthode vous permettra aussi par la même de maîtriser la hauteur de vos plantes pour plus de discrétion 😉 !

culture de cannabis en extérieur palissage-balconExemple de plante palissée sur un balcon, le plante se développe horizontalement et ne dépasse pas du rebord.

culture de cannabis en extérieur palissage-externeExemple d’un palissage très prêt du sol (difficile à réaliser mais extrêmement discret).

Récolte du cannabis en extérieur

La période de récolte s’étend généralement de septembre à octobre et varie d’une variété à l’autre. Le meilleur moyen pour avoir une première idée du bon moment où récolter est de vous référer aux informations fournies sur vos graines.

culture de cannabis en extérieur frisian dewUn plant de Frisian Dew prêt à être récolté avec ses belles teintes violacées.

Mais ces informations ne vous permettront jamais de connaître le moment exact où récolter, elles sont juste un indicateur pour vous permettre une fois de plus de bien choisir vos variétés. Pour savoir quand votre plant de cannabis est prêt à être récolté, il faut observer les trichomes, glandes résineuses, présents sur les buds ; vous aurez besoin d’un microscope adapté (c’est le mieux), d’une très bonne loupe ou bien d’un appareil photo dont la résolution est suffisante pour permettre de gros zooms.

culture de cannabis en extérieur trichomesTrichomes avec un gros zoom, on voit nettement leur aspect translucide.

Les trichomes se présentent sous la forme d’un petit tube surmonté de la glande contenant les principes actifs. Au premier stade de développement ils seront transparents et n’auront pas atteint leur maturité, la plante pourra commencer à être récoltée à partir du moment où tous les trichomes seront laiteux (deuxième stade).

culture de cannabis en extérieur trichomes laiteuxDes trichomes laiteux, à ce stade l’effet est très high. Ils sont tous laiteux, la récolte peut commencer.

 Au troisième stade de leur développement les trichomes prennent une teinte brune et l’effet de leur résine devient plus enivrant, plus « stone ».

culture de cannabis en extérieur trichomes ambresIci, tous les trichomes sont bruns, c’est le stade ultime de maturité et l’effet sera très narcotique.

En fonction de vos goûts et envies, choisissez de récolter au moment où le ratio de trichomes laiteux et bruns proposera les effets que vous préférez (en général : plus vous récoltez tôt et plus les effets auront une tendance au « high ») :).

Variantes de la culture de cannabis en extérieur

La culture extérieure de cannabis sous serre

Vous avez à présent tous les éléments en mains pour réaliser une culture de cannabis en extérieur. Nous allons voir à présent qu’il existe des variantes pour réaliser cette culture, notamment la culture sous serre dont nous aborderons ici les principales caractéristiques.

Un des rôles de la serre est de protéger vos plantes des intempéries et de leur garantir un climat plus propice. Il fait en effet généralement plus chaud dans une serre, ce qui ne déplaira pas à vos petites, mais attention : en plein été la température peut dépasser les 40°C et il vous faudra alors bien ventiler et arroser vos plantes afin qu’elles ne souffrent pas du chaud.

En offrant un tel climat, la serre peut même vous permettre de prolonger la période de production et certains cultivateurs réalisent ainsi deux récoltes par an sous serre (en jouant sur le temps d’exposition à la lumière pour forcer les plantes à une floraison précoce dans l’année) !

Cependant, en protégeant vos plantes, la serre les prive aussi de la pluie, et vous force donc à procéder vous-même à l’arrosage.

Il existe des serres de toutes taille pouvant accueillir de une à plusieurs dizaines de plantes ce qui rend cette technique de culture accessible à tous types de cultivateurs.

culture de cannabis en extérieur serre en verreExemple d’une serre transparente.

culture de cannabis en extérieur serre opaqueExemple d’une petite serre opaque plus discrète. La lumière pénètre aussi bien mais rien ne se voit de l’extérieur pour une super discrétion.

En verre transparent ou en polycarbonate, certaines sont quasi-opaques et permettent donc une grande discrétion car de l’extérieur, impossible de savoir ce qui y pousse. 😉

La culture extérieure de cannabis en pot

culture de cannabis en extérieur pots immensesExemple de plants dans des grands pots textiles bien espacés. Avec de ci grands pots, la plante est peu limitée et peu s’épanouir largement.

La dernière alternative pour votre culture de cannabis en extérieur est de faire pousser vos plants en pots. Directement en plein air ou bien sous serre, nous allons voir ici les avantages et inconvénients de cette méthode que l’on pourrait qualifier d’hybride (en extérieur mais en pots, comme en intérieur).

Les principaux avantages sont :

  • Disposés dans des pots, vos pieds de cannabis pourront aisément être déplacés. Ceci peut s’avérer très utile si les conditions climatiques sont sujettes à des extrêmes comme des vents violents ou de la grêle, vous pourrez ainsi facilement abriter vos plantes et éviter la catastrophe.
  • La culture de cannabis en extérieur en pot permet également de contraire les racines et donc la taille de votre plante : une fois qu’elle n’aura plus de place pour se développer, la plante ralentira fortement sa croissance.
  • Le dernier avantage de la culture en pots est de contrôler exactement la composition de votre sol, vous pouvez également facilement transférer votre plante dans un autre pot si vous notez des carences et garantir une composition optimale de la terre.

La culture de cannabis en extérieur dans des pots permet donc de profiter de la lumière naturelle du soleil tout en conservant un maximum de flexibilité.

Mais cultiver en pots comporte également quelques inconvénients :

  • Le fait que vos plants puissent être déplacés représente un avantage mais également un inconvénient dans un domaine où le vol est hélas très fréquent. Rendre les pots transportable peut donc faciliter le larcin
  • Un autre inconvénient des pots est que, malgré le fait qu’il en existe d’immenses, votre plante sera limitée dans son potentiel si elle n’a pas accès à la pleine terre… Vous risquez de perdre en qualité et en rendement et même si votre récolte est excellente, elle ne sera pas exceptionnelle comme elle l’aurait été en pleine terre.
  • Un dernier inconvénient est la nécessité d’entretenir vos plants avec plus de soin, notamment pour l’arrosage. Vos plantes n’ayant pas accès à l’humidité présente dans les couches supérieures du sol ni aux nappes phréatiques, elles auront besoin d’être abreuvées régulièrement et les écoulements de pluie ne suffiront pas.

Comme vous pouvez le constater, les cultures en pots ou en pleine terre présentent des caractéristiques bien différentes voire même opposées, privilégiez l’une ou l’autre en fonction de vos ambitions. Si vous avez l’occasion, vous pouvez même tester les deux méthodes dans le même espace de culture, c’est le meilleur moyen (et de loin) de se faire une idée !

Cependant si vous choisissez des pots (avant de mettre en terre ou pour toute la durée de la récolte), nous vous conseillons fortement d’utiliser des pots en textile. Leur premier avantage sur les pots en dur est que dans ces derniers, lorsque les racines atteignent les bords du pot, elles ont tendance à en faire le tour et finissent pas s’étouffer. Avec les pots textiles, les racines vont longer un peu le bord puis passer au travers. Elles ne prennent donc pas cette structure « enroulée », ce sera mieux pour votre plante surtout si vous la replantez en pleine terre (elles seront prêtes à poursuivre leur croissance).

culture de cannabis en extérieur racines pot en textileExemple de racines qui s’épanouissent au travers du pot en textile. Avec un pot en dur, la plante serait fortement restreinte.

Le second avantage est que certains sont biodégradables et peuvent être placés en terre directement avec la plante (vous évitez ainsi un dépotage pouvant abîmer les racines).

Vous trouverez ici ces fameux pots en différentes tailles => http://cannapowerseeds.com/?s=pots+textile&post_type=product <=

Ainsi qu’une super vidéo explicative (en anglais) du grand Jorge Cervantes :

Voici trois plantes dont une a grandi en pot en dur, on observe facilement le meilleur développement obtenu en SmartPot (sur les côtés).

culture de cannabis en extérieur racines pot dur

Conclusion CannaPowerSeeds

Vous avez à présent toute les clefs en main pour réaliser une magnifique culture de cannabis en extérieur cet été sur vos balcons, dans vos jardins ou bien en pleine forêt si vous êtes aventurier (ou que vous ne disposez pas de votre propre espace de culture).

Mais il vous faut garder à l’esprit qu’en extérieur, vous n’aurez pas le contrôle absolu sur le climat, les parasites,  la qualité du sol, etc.

Afin d’éviter toute mauvaise surprise ou contre-temps fâcheux, il est donc important de planifier à l’avance votre culture dans ses moindres détails (ou du moins le mieux possible car vous aurez forcément des surprises 😉 ) afin de pouvoir choisir la méthode de culture de cannabis en extérieur et les variétés de graines idéales.

Les maîtres mots sont donc une bonne planification, une bonne organisation et de l’attention pour vos petites afin de détecter leurs besoin et de les satisfaire au mieux !

N’hésitez pas à consulter les autres guides du blog si vous avez encore des questions et amusez-vous bien, on se retrouve très bientôt pour un nouvel article sur CannaPowerSeeds !

Commentaire (1)

    Bon article, sauf les photos de piètre qualité…

    Répondre

Commenter

Hey, so you decided to leave a comment! That's great. Just fill in the required fields and hit submit. Note that your comment will need to be reviewed before its published.