Comment faire pousser du cannabis

Comment faire pousser du cannabis : les secrets des PROS dévoilés !

Comment faire pousser du cannabis : l’équipe de CANNAPOWER vous propose de découvrir en toute simplicité les meilleures techniques utilisées par les PROS !

Cette plante très facile à cultiver nécessite beaucoup de soleil, quelques engrais bien dosés et un minimum d’attention pour un résultat qui vous apportera beaucoup de bonheur.

Toujours à la recherche d’informations pertinentes nous nous sommes plongés au cœur du sujet en allant observer les points de vue des experts de la culture cannabique.

Avant de commencer, Il est important de noter que les méthodes pour faire pousser du cannabis en intérieur ou en extérieur sont bien distinctes et ne nécessitent pas du tout le même matériel.

 

comment-faire-pousser-du-cannabis

Culture de cannabis médical en Californie

 

faire-pousser-cannabis-interieur-barcelone

Culture sauvage sur les balcons de Barcelone

Cette présentation claire et précise vous dévoilera les astuces pour optimiser vos résultats et surtout comprendre et suivre le rythme d’une plante qui nous fait tous rêver.

Bien plus qu’un observateur vous pouvez devenir un spécialiste de ce type de culture.

La grande question que tous les consommateurs se posent est la suivante : comment faire pousser du cannabis ?
Alors suivez nous dans cette présentation qui répondra à toutes vos questions ….

Bienvenue dans le monde des growers PRO qui vous expliquent tout sur comment faire pousser du cannabis


faire-pousser-du-cannabis

Un grower et sa plante

COMMENT FAIRE POUSSER DU CANNABIS : LES PRINCIPAUX ELEMENTS

Les éléments principaux à retenir sur notre plante et ses besoins sont les suivants :

 

Comment faire pousser du cannabis : la Lumière

Ce facteur mesuré en Lumens (quantité de lumière reçue) est l’élément fondamental pour faire pousser du cannabis en intérieur comme en extérieur.

La quantité de photons absorbés par les feuilles représente l’énergie de transformation nécessaire à la photosynthèse. Au-delà de son pouvoir de synthèse votre source de lumière sera le modérateur de votre rythme de production floral.

Autrement dit, la durée d’exposition imposera à votre plante son stade d’évolution, dans le cas d’un rayonnement supérieur à 16 H le cannabis restera au stade végétatif, pas de fleurs et un développement constant de branches et feuilles.

faire-pousser-cannabis-plante-en-fin-stretch

Jeunes plantes en croissance : grower cannapower

A partir du moment où l’exposition passe en dessous de 14h, votre plante rentrera dans son processus de fructification, production de têtes.

chambre-culture-cannabis-secret-jardin-DS120W

Les mêmes plantes en floraison : grower cannapower

Voici un petit schéma qui résume la réaction la plus importante de votre plante, la production de chlorophylle par le biais de la photosynthèse.

faire-pousser-du-cannabis-photosynthèse

Photosynthèse

La lumière en outdoor :

Pour faire pousser du cannabis en extérieur il est important d’avoir une belle exposition lumineuse, évitez les zones ombragées ou peu exposées car vos plantes resteront petites et elles risquent de rentrer en floraison très rapidement.

Quand au temps d’éclairage il sera fonction de la saison et vous ne pourrez pas empêcher vos plantes de fleurir vers la fin du mois d’Août.

On plante généralement après les gelées pour une récolte au plus tard (selon les variétés) vers les mois de Septembre / Octobre.

Notre astuce dans ce cas :

Au printemps lorsque les pieds sont installés en extérieur : bien couper les branches des arbres au dessus car les feuilles de ceux-ci vont pousser et créer un écran obstruant l’accès du soleil.

(comment-faire-pousser-du-cannabis-en-forêt

Pied de Early girl cultivé en forêt, attention aux branches voisines

 

La lumière en Indoor :

Pour faire pousser du cannabis en intérieur il faudra correctement choisir sa source de lumière ; en effet, pour reproduire un rayonnement correct et approprié il existe différents types de lumière efficaces nous vous conseillons en règle générale du sodium (ou HPS) mais il faut savoir que la LED horticole se développe très bien chez les cultivateurs pro.

Sans rentrer dans le détail  voici les lampes existantes :

Type d’éclairage

Description et application

Puissances dispoTarif  1m2

de culture

Sodium ou HPS Produit polyvalent composé d’un transformateur, d’une ampoule et d’un réflecteur. Il est le plus utilisé et fonctionne très bien en floraison et correctement en croissance. L’inconvénient principal est la chaleur dégagée et la consommation élevée250w, 400w
600W, 1000w
80 €
Néon ou CFLLe néon est une lumière froide qui s’utilise principalement en croissance mais existe aussi en spectre pour la floraison. Généralement utile pour les boutures et plantes mères, il peut assurer une floraison dans un petit espace mal ventilé. Les 3 principales technologies sont: le T5, la CFL ou fluo compact et le turbo néon24w, 55w, 125w
200w, 250w, 300w
90 €
LED horticoleLa LED est une belle évolution technologique, pas de chaleur peu de consommation électrique et un spectre balancé pour la croissance et la floraison.140w, 210w, 420w 510w400 €
GAVITA LEPPlasma Light modèles GAVITA LEP, c’est la lumière du soleil! Spectre très large et technologique très évoluée, une mini ampoule qui dégage beaucoup de lumens300w1 500 €

Notre Astuce :

Il est très important de bien choisir son éclairage en fonction de l’espace cultivé, optez pour le sodium en cas de doute, vérifiez bien votre programmateur (qui allume et éteint la lampe) car il est impératif de respecter le temps d’éclairage lorsqu’on fait pousser du cannabis en intérieur 18h on et 6h off lors de la croissance contre 12h on et 12h off pour la floraison.

 

Comment faire pousser du cannabis : LE CLIMAT

Le second point vital de votre culture est le climat, il déterminera la qualité et le rendement final, ce facteur doit être correctement analysé avant de démarrer.

 

Climat pour faire pousser du cannabis en extérieur :

A partir du moment ou vous avez déterminé la zone géographique de votre culture, il faudra évaluer la variation du climat en fonction des mois de culture (pluviométrie, humidité, température etc…) et choisir une variété de cannabis adaptée à votre région.

Par exemple un cultivateur situé vers MARSEILLE pourra opter pour des variétés SATIVA ou des espèces qui supportent la sécheresse comme la Pineapple Skunk de Humboldt, ou des HAZE comme la Strawberry Haze.

Dans le cas d’une personne située en montage, elle devra penser au risque de moisissure et refroidissement rapide avec des génétiques plus courtes et adaptées à ces conditions difficiles. Il faudra plutôt opter pour des KUSH comme la Master Kush (Sensi Seeds) ou la Critical Kush (barneys seeds), Indu Kush ou éventuellement une Early Skunk.

Notre astuce :

Prenez des variétés à cycle de floraison court pour les zones dites plus fraiches et des variétés plus longues pour les climats secs.
faire-pousser-du-cannabis-en-exterieur

 

Climat pour faire pousser du cannabis en intérieur :

Notre objectif principal lors d’une culture en intérieure est de recréer un environnement idéal pour nos petites plantes.

faire-pousser-cannabis-interieur-appartement

Plantes de cannabis dans un petit appartement cultivées en terre fin de floraison

 

Dans ce cas quel est le climat idéal pour faire pousser de la weed :

Quelques notions importantes à respecter :

Croissance, bouturage et semis : humidité très élevée avoisinant les 80% et une température qui ne descend pas en dessous de 20°c et ne dépasse pas les 29°c avec un renouvellement de l’air assez faible.

Floraison : baisser l’humidité à 50% maximum au risque de faire pourrir vos têtes et respectez les mêmes conditions de température [20 et 29°c], le renouvellement de l’air doit être important et maintenu pendant la phase de nuit.

faire-pousser-cannabis-mesure

 

Mesure de la température et humidité dans une chambre de culture avec thermo /hydro digital

 

Contrôle du climat indoor le matos !

Pour contrôler ces conditions il faut utiliser un certain nombre d’appareils que nous vous détaillons rapidement dans ce paragraphe :

La chambre de culture est l’outil primordial il vous permettra de garder la culture sous contrôle grâce à sa structure étanche et adaptée à l’entrée et sortie d’air (meilleure maitrise climatique d’un petit espace qu’une grande pièce).

faire-pousser-cannabis-chambre-de-culture

Chambre de culture DR240W 240X120X200cm et son humidificateur- grower cannapower

L’Extracteur qui représente le poumon de votre zone de culture, il fera sortir l’air trop chaud et trop chargé en humidité. Il agira aussi sur la température. Lorsqu’il est placé en position de débit maximum la température à l’intérieur sera plus basse ainsi que l’humidité chassée vers l’extérieur, il existe des régulateurs simples qui contrôlent ce débit ou des régulateurs de températures associés à l’extracteur qui contrôle le débit en fonction de la température fixée.

L’intracteur est tout simplement un extracteur à l’envers qui fera entrer le CO2 dans la box et pourra aussi jouer un rôle de régulateur de température (dans la cas d’une source froide).

comment-faire-pousser-du-cannabis-extracteur-canfiltre-gros-débit
Extracteur canfiltre gros débit

On peut, dans certains cas avoir besoin d’un humidificateur pour la croissance (si le taux est trop bas) et n’oublions pas le ventilateur essentiel au bon brassage de l’air.

 

faire-pousser-cannabis-humidificateur-ultra-son
Humidificateur ultra son en action, taux d’humidité max !

Comment faire pousser du cannabis : LE MOYEN DE CULTURE ET LA NUTRITION

Comme nous le savons tous le cannabis et toutes les autres plantes sont généralement cultivées dans la terre avec un apport régulier d’engrais ou amendements.

Il existe aussi d’autres façons de faire pousser du cannabis hors sol grâces à différentes techniques comme l’hydroponie, l’aéroponie ou le substrat inerte majoritairement exploitées pour faire pousser en intérieur.

 

Culture et nutrition Outdoor :

L’équipe de cannapower préconise sincèrement la culture organique dans le cas de plantes récoltées en extérieur, il faut avoir en tête l’impact écologique (même minimum) de l’utilisation d’engrais sur une terre « sauvage ».

La faune et la flore doivent être respectées quand vous faites pousser en extérieur, évitez au maximum les engrais chimiques et privilégiez d’avantage l’apport de guano et humus de lombric votre plante vous le rendra !

faire-pousser-cannabis-grower-jamaïcain
grower jamaïcain « roots » et organique

Les principaux modes de cultures sont :

Hors Sol dans de gros pots car la terre où vous voulez faire pousser du cannabis n’est pas adaptée.
Solution 1 on crée un « super soil » en mélangeant des amendements organiques roches et humus, la société terralba propose une solution idéale, il ne restera plus qu’à arroser à l’eau pour voir vos pieds exploser de fleurs.


Solution 2 : on utilise de la terre végétale aérée que l’on raccorde à une réserve de nutrition dans laquelle nous appliquerons un mode de nutrition proposé par biobizz, plagron, canna etc… dosage d’engrais en fonction de l’évolution de la plante.

En pleine terre si celle-ci est de qualité, nous vous conseillons de bien l’aérer en la retournant avant la saison et si possible apporter un peu d’humus de lombric et roches qui la rendront plus active. Dans ce cas on compte beaucoup sur la composition du sol mais on peut aussi rajouter des engrais organiques comme Biocanna ou biobizz.

 

comment-faire-pousser-du-cannabis-culture-de-cannabis-extérieur-usa
Culture de cannabis médical  outdoor aux USA avec arrosage automatique intégré

L’autre version de la pleine terre est le semi enterré avec un pot géotextile, on fera à ce moment là un grand trou pour accueillir un pot textile type root pouch 250l par exemple et on le remplira d’un mélange de guano, humus et roches. L’avantage de cette technique est que les minéraux ne seront pas rincés par la pluie : on garde un maximum de nutrition pour les racines.

 

comment-faire-pousser-du-cannabis-culture-en-extérieure
Culture en extérieure avec pots géotextiles semi enterrés

On a aussi vu des cultivateurs se tenter à l’hydroponie outdoor souvent sous serre mais cette utilisation reste assez marginale : îles volcaniques ou terres complètement infertiles.

Notre astuce :

Le semi enterré en géotextile type root pouch est la clé de la réussite pour faire pousser en extérieur.

 

Culture et nutrition indoor :

On peut dire que pour faire pousser du cannabis en intérieur tout est réalisable : du sol, hors sol, aéroponie, hydroponie, même de l’aquaponie !

Pour ne pas vous perdre dans les explications les principaux modes de culture sont :

L’hydroponie : module indépendant à recyclage total qui soumet les racines de vos plantes à un courant nutritif constant et parfaitement équilibré. Il existe dans vos growshop des sytèmes clef en main comme le ducht pot ghe, les flogro nutriculture et bien d’autres ! Dans ce cas on doit vérifier régulièrement l’acidité de l’eau et la valeur nutritive appelée EC (électro-conductivité). De nombreuses marques vous proposent des gammes d’engrais qui couvrent le cycle complet du cannabis.

 

comment-faire-pousser-du-cannabis-dutch-pot-hydro

Double Dutch (magnus genetics) en dutch pot hydro1m2

 

La culture sur fibre de coco est souvent utilisée, elle fonctionne sur le modèle de l’hydroponie mais cette fois c’est à liquide perdu. La solution servant à l’arrosage est évacuée par drainage.

 

faire-pousser-cannabis-pot-indépendant
Pots indépendants cultivés en fibre de coco

 

La terre, comme pour faire pousser en extérieur : on peut soit faire du « super soil » arrosage à l’eau soit un terreau spécial cannabis (canna pro, lightmix, mills, plagron etc…) et un programme complet de nutrition associé à celui-ci.

Dans le cas d’une culture en terre on pourra utiliser différents types de pots : plastique, géotextile ou airpot. On vous conseille le géotextile rootpouch qui évite le chignon nage des racines.

 

comment-faire-pousser-du-cannabis-root-pouch
root pouch 16L en géotextile de couleur rouge

De plus grosses plantes dans un petit pot.

 

Notre astuce :

Favoriser un sol bien aéré et un bon drainage, faites de l’hydroponie que si vous êtes bien conseillés.

Comment faire pousser du cannabis en intérieur : Exemple simple pour un débutant

Il est important de bien définir les paramètres vitaux qui caractérisent notre projet de culture en intérieur pour faciliter cette partie on se basera sur un exemple simple d’un grower qui désire  faire pousser du cannabis sur 1M2.

Chambre de culture : on utilisera une Dark Room DR100 100X100X200 mais nous avons le choix avec d’autres modèles de marques différentes.

 

faire-pousser-cannabis-chambre-de-culture-lampe-extracteur
Chambre de culture Dark Room DR100 équipée lampe extracteur ventilateur

Une fois ce paramètre définit il faut fixer le type de lumière et la puissance appropriée. D’après les conseils précédents on optera pour un kit sodium de 400W. Il serait possible de s’orienter sur  du CFL 250W ou une LED 210W.

 

faire-pousser-cannabis-kit-400w-hps-electronique
KIT 400W HPS électronique avec minuteur, suspension et ampoule mh

Maintenant le climat : contrôlé par un extracteur turbine 300m3/H équipé d’une sonde de température et d’un régulateur de débit , cet extracteur nous permettra de mieux maitriser la température et réagira en fonction des valeurs prédéfinies. On fixera un débit faible en croissance avec une température maximum élevée, à l’inverse lors du cycle de floraison il faudra mettre le débit plutôt autour des 75% d’ouverture et une température seuil légèrement plus faible 27°c.

 

faire-pousser-cannabis-extracteur-tt125-débit
Extracteur TT125 débit et température réglables

 

En croissance, il est important de maintenir un taux d’humidité très élevé, on utilisera un humidificateur 8L réglable. Pour vérifier et enregistrer les constantes (température et humidité) un capteur sera rajouté.

 

comment-faire-pousser-capture-de-température-et-humidité

Capteur de température et humidité (thermo /hydro enregistreur)

 

Enfin il est préférable de prévoir un intracteur de petite taille type VK0125 200M3.
Notre astuce :

Maintenez une extraction faible en croissance en stoppant votre extracteur en période nocturne.
En floraison il faudra augmenter le débit et continuer le renouvellement en cycle de nuit.

Enfin nous allons choisir notre mode de culture :

Soyons fou et découvrons la culture hydroponique simple, on choisira dans ce cas un module ATAMI WILMA BIG 4 PLANTES. Pourquoi ce choix ? Car le wilma 4 est très pratique avec ses 4 pots indépendants remplis de billes d’argile, facile d’entretien, pas très coûteux et idéal pour faire pousser en intérieur.

comment-faire-pousser-pot-culture

Petite vidéo supplémentaire sur le montage du système hydro wilma :


Les engrais préconisés par notre équipe sont les produits de la marque hollandaise CANNA, un kit simple avec aqua Vega A+B 1L  aqua Florès A+B 1L , rhizotonic 250ml, pk13 /14 1L ,boost 250ml et Cannazym 1L fera entièrement l’affaire.

On utilisera aussi des testeurs de PH et EC modèle ADWA WATERPROOF afin de bien maitriser notre nutrition.

Lorsque vous achetez vos engrais un tableau complet d’application vous sera fourni avec le EC (électroconductivité ou concentration d’engrais) et les produits à appliquer en fonction du développement de vos plantes, il faudra simplement appliquer les modèles des fabricants.

comment-faire-pousser-du-cannabis-pack-d'engrais-canna
Pack d’engrais CANNA pour l’hydroponie

 

Maintenant tous les éléments sont réunis pour une culture hydro de grande qualité.

Les ETAPES principales pour FAIRE pousser en intérieur :

Faire germer mes graines :

 

faire-pousser-cannabis-jeune-semi-de-cannabis

Jeune semi de cannabis qui vient de sortir de terre

Cette étape est très importante et oppose souvent les growers. Bien souvent on vous conseillera d’utiliser un verre d’eau afin de vous rassurer sur la viabilité de vos semences. Ensuite on vous dira souvent de placer la graine dans un papier absorbant pour finir par la mettre délicatement  dans un substrat utilisable en hydroponie.

Conseil CannaPower : il n’est pas nécessaire de passer par ces étapes laborieuses. Si votre semence est viable elle germera tout simplement.

1) Prenez une petite serre en plastique et placez vos laines de roches (4X4X4cm) dans le bac du fond sans trop mettre d’eau au contact du substrat.

faire-pousser-cannabis-mini-serre
Mini serre avec des semis en terreau

2) Passez vos laines de roches sous l’eau et pressez pour retirer l’excès de liquide dans celle-ci (l’excès d’eau limite l’aération du substrat et peut créer des champignons).

 

comment-faire-pousser-graine-qui-pousse

Graine qui sort de la laine de roche

3) Enfoncez la graine légèrement à 1cm de profondeur, recouvrir et laissez dans le noir à température ambiante (pas trop froid : température supérieure à 22°C)

4) Dès l’apparition de votre premier semi, il faudra allumer votre lampeMême si les autres semences ne sont pas sorties.

Placez votre ampoule (de préférence MH) à environ 70cm des jeunes pousses en gardant la lumière allumée pendant 18H/24H.

jeunes-plantes-mini-serre
Jeunes plantes dans la mini serre

Ne pas enlever le couvercle de la serre car l’humidité doit être constante jusqu’au passage dans votre système hydroponique wilma 4 plantes.

Démarrage de ma chambre de culture

A ce stade là ma chambre de culture Dark Street DS120 est montée, la lampe est pendue avec les suspensions actives afin de fixer une distance constante entre le sommet des plantes et votre ampoule HPS, il vaudra prévoir environ 40cm.

Mon extracteur est maintenu à débit faible environ 20% et la température max spécifique sera figée à 27°c.

Je jette un œil sur mon thermo-hygro qui doit rester cohérent pour accueillir nos jeunes pousses : température 22 à 27°c humidité entre 75 et 90%.

Mon système hydro wilma 4 

La pompe est branchée, les billes d’argile sont rincées et le réservoir d’eau à été rempli (température de l’eau mini 15°c).

Solution nutritive 

Le PH doit être abaissé à 5,8.

On mettra du développeur racinaire RHIZOTONIC et  un peu d’engrais de croissance AQUA VEGA A+B.

On mesurera le EC qui devra se stabiliser entre 0,6 et 0,9.

Mettons la pompe en route et laissons évoluer les constantes de notre solution nutritive.

Pensez à mesurer et recaler le PH régulièrement.

comment-faire-cannabis-ph
Mesure du ph à l’aide d’un testeur électronique Hanna

 

C’est BON tout est prêt pour un bon démarrage, les plantes peuvent être installées dans les billes d’argile et votre croissance peut commencer. On prendra les jeunes pousses avec la laine de roche et on les introduira délicatement dans les pots contenants les billes d’argiles.

Attention de ne pas mettre l’injecteur directement sur le pied de la plante.

Placez 1 à 2 plantes par pot de 18 L.

faire-pousser-cannabis-plante-en-croissance
Plantes en croissance dans un wilma 4 plantes hydro

La variété choisie ici est la Chronic Thunder de Barney’s farm.

La période de croissance pour atteindre une jolie plante mature sera d’environ 3 semaines, c’est à partir de ce moment que tout doit se jouer !

 

Durant votre cycle végétatif surveillez bien votre climat et ajustez régulièrement le niveau d’eau dans le bac de réserve.

Mettez à jour les engrais en mesurant la valeur de EC : par exemple si vous devez lire une valeur de 0,9 et que vous relevez une teneur de 1,2 il faudra simplement dissoudre votre mélange avec une solution au ph ajusté. Si la valeur lue est de 0,5 on rajoutera d’abord l’eau qui manque et on rajoutera la dose d’engrais préconisée pour atteindre 0,9.

C’est vous qui décidez de basculer votre plante en floraison en passant de 18H d’éclairage par jour à 12H. On pourra observer une période de noire de 24 à 48H avant de se caler en 12/12.

Nous arrivons ici dans la période de transition couramment appelée « strech », cette période demandera beaucoup d’énergie à la plante et elle passera progressivement d’une consommation d’engrais de croissance à une consommation de floraison.

 

faire-pousser-cannabis-plante-en-fin-stretch
Plantes en fin de stretch on voit les fleurs apparaitre

Notre astuce :

Videz votre cuve et réintroduire le mélange de floraison au bout de 7j de 12/12.

On notera une grosse poussée de croissance qui fera doubler la taille de votre Chronic Thunder.

On vous conseille d’appliquer un filet de palissage ou de structurer un SCROG.

Placez une maille flexible qui supportera les branches et organisera la masse végétale de manière à optimiser l’apport de lumière.

C’est particulièrement conseillé pour notre génétique qui est plutôt bien ramifiée.

 

faire-pousser-cannabis-plante-de-chronic-thunder
Plante de Chronic Thunder cultivée en scrog

Après ces 3 semaines « critiques » le rythme général se stabilise et les pistils s’installent sur tous les bourgeons de notre chronic.

On ajoutera alors du PK (phosphore, potassium) qui viendra développer au maximum la taille des têtes.

Continuez l’apport régulier de CANNABOOST pour le développement de l’arôme et diminuez le PK progressivement.

faire-pousser-du-cannabis-booster-de-floraison-canna
Booster de floraison de la marque canna !  Pour de grosses têtes avec un arome extra

Au niveau du climat on évitera une humidité excessive et on laissera l’extracteur actif pendant la nuit, pensez au filtre à charbon qui filtrera les odeurs désagréables.

Enfin après 3 semaines de production florale votre culture arrive en phase de maturation, phase pendant laquelle on diminuera les engrais (baisse du EC) et on essayera d’éloigner légèrement la lampe des sommités.

Mini clip HD du stade avant la maturation grower cannapower

La couleur des têtes changera progressivement pour devenir légèrement orangée. Utilisez un microscope X45 pour bien vérifier l’état d’oxydation des trichromes. Selon la couleur il est temps de récolter !!

 

faire-pousser-cannabis-trichromes-trop-blancs
Trichromes trop blancs il faut attendre quelques jours

faire-pousser-cannabis-trichromes-microscope
Trichromes au microscope couleur ambrée, on est ok pour la récolte

 

comment-faire-cannabis-microscope
Microscope de poche X45

Ce pack de culture complet qui a permis cette belle récolte vous est proposé par CannaPower sous la référence : GROW YOUR SEEDS 100 HYDRO. Le tarif global de tout le matériel pour cette installation s’élève à 700€ avec vos 5 graines de Chronic Thunder.

Chambre de culture Dark Room DR100, KIT 400W HPS, extracteur avec sonde, mini serre et ldr, thermo /hygromètre, ventilo clipfan, minuteur, système hydro wilma 4 BIG, engrais canna, testeur EC et PH ainsi que les graines.

La récolte dans ce cas atteindra en moyenne 350/400g de fleurs séchées.

 

 

Mini clip HD AMBIANCE fin de floraison grower cannapower
 

Comment faire pousser du cannabis en extérieur :

 

Prenons l’exemple simple d’un petit jardin à l’abri des regards dans le Nord ouest de l’Espagne nous cultiverons 5 plantes de GREEN CRACK de chez Humboldt seeds dans des pots semi enterrés de 100L en amendement organiques TERRALBA.

Faire pousser du cannabis extérieur est bien plus simple que faire pousser du cannabis intérieur.

Choisissez la zone la plus exposée de votre jardin afin d’apporter le maximum de lumière pour vos plantes.


Comment et quand démarrer mes graines pour une belle culture extérieure ?

La période la plus propice pour installer vos jeunes plantes dans le jardin sera à partir des saints de glaces, 11, 12, 13 Mai date à partir de laquelle les gelées ne sont plus à craindre.

Le cannabiculteur a pour habitude de faire germer ses graines bien plus tôt, dans ce cas 2 options s’offrent à vous : une mini chambre de culture qui assurera une belle petite croissance avant le passage en extérieur ou une serre qui peut aussi être chauffée.

comment-faire-cannabis-plante-prêt-extéieur
Plantes prêtes à être rempotées en extérieur

Dans notre cas n’ayant pas de serre disponible nous choisissons d’utiliser une mini chambre de culture avec un petit extracteur et une lampe eco, le pack START YOUR SEEDS de CannaPower est totalement adapté à cette situation.

Mini chambre de culture "START your seeds"

On fera germer nos semences de Green Crack vers le 20 MARS en utilisant de petits pots avec un terreau stérile type « light mix ». Elle seront entretenues en culture intérieur jusqu’au 11 Mai.

Préparation du sol pour faire pousser du cannabis en extérieur :

Nous vous conseillons de bien aérer votre sol en retournant la terre en automne, durant la période froide, des feuilles se déposeront sur votre terre et favoriseront la production d’humus et vie bactérienne essentiels pour un bon développement végétal. Dans notre cas cette étape n’est pas forcement obligatoire car nous choisissons une culture semi enterrée dans des pots remplis d’une terre mélangée et enrichie par vos soins.

faire-pousser-cannabis-plante-semi-enterrée
Plante semi enterrée en Californie mélange organique et paillage

Mélange idéal proposé par la société TERRALBA pour votre pot de 100L en textile de la marque root pouch :

On utilisera 50l de terreau aéré et stérilisé de type « light mix » que l’on complètera avec environ 20L de terre végétale du jardin.

faire-pousser-cannabis-mélange-amandements
Mélange d’amendements et roches pour créer un « super soil »

Pour la vie dans le sol on mélange 40g /l de lombricompost soit 4KG.

Afin de nourrir les plantes sur un cycle long un mélange de différents guano sera appliqué

  • Guano de chauve souris pellets floraison (Madagascar) 15g/l soit 1,5 KG
  • Guano de vers de farine bio (produit unique) 5g/l.

Enfin un mélange de roches : Zéolithe (filtre cationique naturel) 10g/l  et roche volcanique (diffusion lente) 20g /l.

Ce mélange devra être utilisé pour chaque plantes et vous obtiendrai une culture organique de grande qualité, pas besoin d’utiliser d’engrais liquides supplémentaires on pourra appliquer des thés de compost oxygénés afin d’opter un complément nutritif 100% Organique.

Pour la partie arrosage il faudra prévoir une réserve d’eau reliée à vos plantes (placez cette réserve à l’abri de la lumière). Une vanne (avec pile) peut être placée sur la cuve pour un arrosage automatique efficace.

L’avantage principal de vos pots root pouch sera de garder les minéraux dans votre feutre évitant ainsi les « lavages » par la pluie.

 

faire-pousser-cannabis-pots-textiles
POTS textiles avec arrosage automatique intégré relié à une cuve principale

Notre astuce :

Placez un paillage en surface du pot afin de limiter l’évaporation et générer un maximum de bactéries.

Cycle simplifié de votre culture de Green Crack.

Les jeunes plantes seront disposées et bien espacées dans le jardin à partir du 11 MAI.

Pensez à enterrer vos pots aux ¾ ! La période de croissance va se prolonger jusqu’à mi-Aout avec l’apparition des premiers pistils. Lors de la croissance maintenez un arrosage soutenu et essayez de structurer votre plante en tirant les branches pour qu’elles aient un maximum de lumière à disposition.

L’utilisation d’huile de neem est un atout primordial !

Vaporisez régulièrement vos pieds avec une dilution d’huile de neem, en effet, cette huile protègera vos plantes des attaques de nuisibles et pathogènes, elle contient aussi un peu d’azote qui assure un beau vert soutenu de vos feuilles .

De fin Aout à fin septembre (voir 15 octobre) nous serons dans le cycle de floraison intensive.

 

faire-pousser-cannabis-culture-organique
CULTURE organique en floraison fin Aout

Essayez de faire un apport de thé de compost durant cette étape et de ne pas trop arroser la nuit car les températures nocturnes baissent.


Notre astuce :

Arroser le matin afin que toute l’eau soit absorbée et que les racines ne restent pas humides la nuit (risque de moisissures).

Organisez bien vos plantes en croissance en écartant les branches au maximum.

 

Enfin la récolte :

N’attendez pas trop pour récolter car, dans le nord ouest Espagnol (Galice) en particulier, il existe de forts risques de Botritys (moisissure grise) qui pourraient détruire vos jolies têtes.

Coupez vos plantes et enlevez les grosses feuilles en faisant un gros ménage, retirez aussi les branches, on placera les bourgeons frais sur un filet de séchage ou un fil tendu disposé dans de bonnes conditions de séchages.

Comptez 15j en moyenne pour que vos têtes soient consommables !

Vous récolterez environ 450g de fleurs séchées par plantes cultivées.

faire-pousser-cannabis-grower-dépose-récolte
Grower qui dispose sa récolte pour le séchage

Pour conclure :

Faire pousser du cannabis en extérieur ou en intérieur reste relativement simple car cette plante est très résistante.

Nos 2 exemples particuliers peuvent vous orienter sur votre ambition quant à faire pousser de la weed.

Il est important de préciser que la culture de cannabis est interdite en France mais tolérée en Espagne.

Sachez bien vous organiser avant de lancer votre projet, les growshop sont les plus compétents pour vous informer sur les différentes options pour faire pousser du cannabis.

La culture indoor se maitrise entièrement mais la culture outdoor reste bien plus exposée mais moins couteuse aussi.

Pour faire pousser du cannabis en intérieur il faudra du matériel bien sélectionné et CannaPower pourra vous orienter sur ces choix.

N’hésitez plus à faire pousser de la weed, ce blog sera un de vos alliés privilégiés et nous avons les solutions à tous vos problèmes de culture.

Suivez nous régulièrement pour une information de qualité et d’actualité !

L’équipe de cannapower vous donne RDV la semaine prochaine pour un nouvel article unique.

 

 

Commenter

Hey, so you decided to leave a comment! That's great. Just fill in the required fields and hit submit. Note that your comment will need to be reviewed before its published.